Les champs des roseaux ou le paradis égyptien

 

Les défunts égyptiens sortent au jour au paradis que l’on appelle le champ des roseaux, c’est-à-dire l’endroit où les âmes justes venaient si reposer. Cet endroit est paradisiaque pour les égyptiens qui souhaitent vivre éternellement auprès des dieux, ce lieu fut certainement inspiré par la géographie du Delta du Nil. Cet endroit pouvait être représenté aussi bien dans les livres des morts des égyptiens pour montrer la destinée de ceux-ci après la mort après le jugement des dieux au tribunal divin, une fois que le défunt est déclarée juste. Mais il pouvait aussi être le support de la décoration dans l’emplacement funéraire du défunt: dans sa tombe ou dans son hypogée. Nous pouvons citer comme exemple l’hypogée de Sennedjem

s.n, les fameux champs d'Ialou (Iarou): champs paradisiaques...en Égypte ancienne, nh, [en ligne], Disponible sur :http://www.aime-free.com/article-ce-fameux-champs-d-ialou-en-egypte-ancienne-81067811.html (consulté le 17 mars)

scène de la vie agricole dans les champs d’Ialou dans la tombe de Senedjem (TT1) dans le village de Deir-el-Médineh s.n, les fameux champs d’Ialou (Iarou): champs paradisiaques…en Égypte ancienne, nh, [en ligne], Disponible sur :http://www.aime-free.com/article-ce-fameux-champs-d-ialou-en-egypte-ancienne-81067811.html (consulté le 17 avril)

Hypogée de Sennedjem Illustration "du livre pour sortir au jour". s.n, les fameux champs d'Ialou (Iarou): champs paradisiaques...en Égypte ancienne, nh, [en ligne], Disponible sur :http://www.aime-free.com/article-ce-fameux-champs-d-ialou-en-egypte-ancienne-81067811.html (consulté le 17 mars)

Hypogée de Sennedjem Illustration “du livre pour sortir au jour”. s.n, les fameux champs d’Ialou (Iarou): champs paradisiaques…en Égypte ancienne, nh, [en ligne], Disponible sur :http://www.aime-free.com/article-ce-fameux-champs-d-ialou-en-egypte-ancienne-81067811.html (consulté le 17 avril).

On trouve de nombreuses autres dénominations pour désigner ce lieu:

– champ d’Ialou

– champ d’Iarou

– champ des roseaux

– champ des genêts

– champ d’Hotep

– champ des Offrandes

– Terre d’abondance

Les égyptiens voulaient après leur mort atteindre ce jardin d’Eden où la terre est abondante où l’orge est haut de cinq coudées (deux mètres cinquante) et le blé de sept coudées ( trois mètres cinquante). Le chapitre 110 du livre des morts illustre par vignette cette campagne rêvée, dont la jouissance est un signe de prospérité et une garantie contre la faim. Dans ce lieu, celui qui a la vie éternelle peut reprendre ces activités quotidiennes et terrestres: il peut y labourer, y récolter, y manger, y boire, y dormir,y faire l’amour, y vivre tout simplement près des dieux. l’ interprétation de ce paradis est plein de contradiction puisque d’un coté le bienheureux reprend les activités de son vivant, on peut dire qu’il  reprend sa vie terrestre et d’un autre coté on peut dire que c’est une seconde chance pour lui de vivre puisque tout le monde n’a pas accès à ce paradis, seuls ceux qui ont été déclaré juste au jugement dernier des dieux y ont accès. La vignette sur le livre des morts représente une sorte de carte géographique de ces champs. A l’époque tardive, elles sont divisées en trois panneaux horizontaux. En haut, trônent les principales divinités des lieux auxquels le mort rend hommage. Au milieu les champs sont représentés, et dans le registre du bas on trouve les canaux qui doivent irriguer ces champs, avec les barques qui les parcourent, et les villes qu’ils arrosent. Le défunt fortuné qui de son vivant était répugné d’effectuer des travaux agricoles et qui payait des serviteurs ou des paysans pour échapper à cette corvée, trouve ici plaisir vêtu de ses plus beaux apparats à savoir des vêtements de lin blanc à travailler le sol, à faire des activités qui étaient jugées de son vivant par le scribe répugnantes, dégradantes et exténuantes. Car en effet pour les dieux on ne ressent pas de fatigue ou de dégoût à les effectuer: il laboure, il sème et il récolte les céréales dans le terrain qui lui a été donné. Cet endroit étaient pour les égyptiens un havre de paix rempli d’amour et de  joie, cet endroit était riche de nourriture, riche de prospérité, et riche de sol à travailler.

Présentation de Djedhor au travail dans les champs de l'au-delà, Basse Epoque, 664 - 332 avant J.-C, conservé dans l'aile Sully du musée du Louvre. CENIVAL (J-L.), PIERRAT BONNEFOIS (G.),Fragment de livre des Morts sur papyrus :Djedhor au travail dans les champs de l'au-delà, louvre [en ligne], Disponible sur: http://www.louvre.fr/oeuvre-notices/fragment-de-livre-des-morts-sur-papyrus-djedhor-au-travail-dans-les-champs-de-lau-del (consulté le 17 avril)

Présentation de Djedhor au travail dans les champs de l’au-delà, Basse Epoque, 664 – 332 avant J.-C, conservé dans l’aile Sully du musée du Louvre. CENIVAL (J-L.), PIERRAT BONNEFOIS (G.),Fragment de livre des Morts sur papyrus: Djedhor au travail dans les champs de l’au-delà, louvre [en ligne], Disponible sur: http://www.louvre.fr/oeuvre-notices/fragment-de-livre-des-morts-sur-papyrus-djedhor-au-travail-dans-les-champs-de-lau-del (consulté le 17 avril)

s.n, les fameux champs d'Ialou (Iarou): champs paradisiaques...en Égypte ancienne, nh, [en ligne], Disponible sur :http://www.aime-free.com/article-ce-fameux-champs-d-ialou-en-egypte-ancienne-81067811.html (consulté le 17avril)

s.n, les fameux champs d’Ialou (Iarou): champs paradisiaques…en Égypte ancienne, nh, [en ligne], Disponible sur :http://www.aime-free.com/article-ce-fameux-champs-d-ialou-en-egypte-ancienne-81067811.html (consulté le 17avril)

Webographie:

– s.n, les fameux champs d’Ialou (Iarou): champs paradisiaques…en Égypte ancienne, nh, [en ligne], Disponible sur :http://www.aime-free.com/article-ce-fameux-champs-d-ialou-en-egypte-ancienne-81067811.html (consulté le 17avril).

– CENIVAL (J-L.), PIERRAT BONNEFOIS (G.),Fragment de livre des Morts sur papyrus: Djedhor au travail dans les champs de l’au-delà, louvre [en ligne], Disponible sur: http://www.louvre.fr/oeuvre-notices/fragment-de-livre-des-morts-sur-papyrus-djedhor-au-travail-dans-les-champs-de-lau-del (consulté le 17 avril).

Farag Monika

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s